Présentation PlaIR 2.018

L’enjeu de PlaIR 2.018 est de capitaliser les résultats des recherches menées dans le domaine de l’indexation documentaire en leur donnant des développements complémentaires indispensables à la constitution de briques logicielles robustes facilement réutilisables pour des applications de plus grande envergure, notamment dans le domaine du patrimoine numérique.
Il s’agit de reproduire le schéma de développement déjà mis en œuvre à l’occasion du projet PlaIR 2009-2012, qui a donné lieu à des démonstrateurs à forte visibilité dans le domaine de la santé (www.hetop.eu), et dans le domaine des archives numériques patrimoniales, par la valorisation d’archives de journaux (www.plair.univ-rouen.fr).
Pour chacun de ces deux domaines, PlaIR 2.018 s’intéresse respectivement aux Systèmes d’Organisation de Connaissances (WP2 : SOC de santé) et au développement de technologies de dématérialisation pour instancier des chaînes de numérisation dédiées à la dématérialisation de corpus spécifiques du patrimoine (WP1 : Scan On Demand).

PlaIR 2.018 élargit le champ de ces domaines d’application en intégrant le développement d’une application au droit international des transports (WP3 : Accès personnalisé aux contenus) mené en collaboration avec l’IDIT (Institut du Droit International des Transports). Ce volet  bénéficie des résultats obtenus dans le cadre de deux thèses, l’une qui s’intéresse à la modélisation du profil utilisateur (STIC) et l’autre à l’analyse des structures langagières dans le discours juridique (Linguistique).

Enfin, PlaIR 2.018 apporte un soutien en ingénierie à l’IRIHS (Institut de Recherche Interdisciplinaire Homme Société) qui mène une démarche de recensement, centralisation et valorisation des différents projets tirant parti des outils numériques (WP4 : Humanités Numériques) pour contribuer à la constitution de corpus et de bases de données, à leur analyse et à leur interprétation. Les démonstrateurs qui seront réalisés autour de la chaîne d’édition documentaire seront testés par les équipes de l’IRIHS sur des corpus sélectionnés pour leur intérêt scientifique.